Les finalistes des Bédéis Causa 2013

À quelques semaine du début du 26e Festival de la bande dessinée francophone de Québec (FBDFQ), qui se déroule du 10 au 14 avril prochain, les organisateurs ont dévoilé ce lundi les finalistes de ses prix Bédéis Causa 2013. Cherchant à récompenser ce qui se fait de mieux en matière de bande dessinée, particulièrement celle créée par les auteurs d’ici, ces prix sont remis depuis les débuts de l’événement, en 1988.

La cérémonie de remise de prix, qui est l’occasion de rassembler de nombreux acteurs du 9e art québécois et de souligner la vitalité actuelle du milieu, se déroulera cette année à l’Observatoire de la Capitale, le vendredi 12 avril, à 17 h.

LES FINALISTES

Prix Réal-Fillion

Auteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel

  • Sophie Bédard, pour Glorieux printemps t. 1 (Pow Pow)
  • Isabelle Arsenault et Fanny Britt, pour Jane, le renard et moi (La Pastèque)
  • India Desjardins, pour La célibataire (Michel Lafon)

Grand prix de la ville de Québec

Meilleur album de langue française publié au Québec

  • Jane, le renard et moi (La Pastèque), d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt
  • La mauvaise fille (Glénat Québec), de PhlppGrrd
  • French Kiss 1986 (Glénat Québec), de Michel Falardeau
  • Glorieux printemps t. 1 (Pow Pow), de Sophie Bédard
  • Radisson t. 4  (Glénat Québec), de Jean-Sébastien Bérubé

Prix Albéric-Bourgeois

Meilleur album de langue française publié à l’étranger par un auteur québécois, dessinateur ou scénariste.

  • Van Helsing contre Jack l’Éventreur t. 1 (Soleil), de Jacques Lamontagne
  • Noé t. 2 (Lombard), de Niko Henrichon
  • White Crows t. 2 (Soleil), de Djief

Prix Maurice-Petitdidier

Coup de coeur du jury pour album francophone publié à l’étranger

  • La page blanche (Delcourt), de Pénélope Bagieu et Boulet
  • Vingt-trois prostituées (Cornelius), de Chester Brown
  • La grande odalisque (Dupuis), de Bastien Vivès, Ruppert et Mulot
  • L’enfance d’Alan (l’Association), d’Emmanuel Guibère
  • David, les femme et la mort (Lombard), de Judith Vanistendael

Lors de la cérémonie, l’organisation du FBDFQ remettra également le Prix Albert-Chartier, décerné en hommage à un individu ou organisme ayant marqué le monde de la bande dessinée francophone au Québec.

Rappelons que la présente édition des Bédéis Causa porte sur les albums publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012. Comme à l’habitude, la sélection des finalistes a été effectuée par un jury formé de libraires et de chroniqueurs spécialisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s