PopUp Limoilou : découvrir l’histoire d’un quartier entre histoire, bande dessinée… et réalité virtuelle!

Tableau – «L’hiver de Jacques Cartier – 1535»

L’histoire du Vieux-Limoilou s’anime avec une nouvelle application de réalité virtuelle développée pour les casques VR Oculus : PopUp LimoilouIssue d’un effort conjoint de Parenthèses 9, de Québec BD, des Éditions du Septentrion et du CIMMI, PopUp Limoilou invite le public dans un univers 3D qui allie la bande dessinée, la musique et la vulgarisation historique, à travers une approche visuelle stimulante et originale.

« Au fil de leur passage dans PopUp Limoilou, les gens découvriront un monde unique et coloré, créé à l’image de ces livres pop-up qui ont peuplé notre enfance. Ils se retrouveront ainsi à hauteur de page, dans ces créations de papier découpé. Il en résulte une saveur particulière, intemporelle, ludique – une porte-ouverte, accessible à tous, vers l’histoire d’un quartier populaire. », explique le coordonnateur du projet, Raymond Poirier, également directeur général de Parenthèses 9,

Le public peut se tenir au courant des lieux et moments où des casques d’essai seront rendus disponibles au monlimoilou.com/popup.

Disponible en téléchargement sur le Oculus Store, l’application sera également accessible au public gratuitement les samedis et dimanche,du 25 septembre au 24 octobre, à la Bibliothèque Saint-Charles (400 4e Avenue) et les vendredis, dès le 1er octobre, à la Galerie d’art Chez Alfred Pellan (581 3e Avenue).

D’autres dates s’ajouteront par la suite, à Québec et ailleurs.

Tableau «La Québec Land – 1906 à 1910»

Une initiative multidisciplinaire novatrice

Basé sur le livre L’église Saint-Charles de Limoilou – Témoin d’histoire et chantier d’avenir (Éditions du Septentrion), de l’historien et coscénariste du projet Gilles Gallichan, PopUp Limoilou offre un univers virtuel où ce lieu de culte est témoin de l’évolution du quartier, de 1535 au tournant des années 2010.

Illustrées par les auteurs de bande dessinée Julien Dallaire-Charest et Richard Vallerand, les différentes époques ont été mises en musique par Benoit Bordage. Le concepteur technologique Benoit Duinat, ainsi que l’équipe du Centre en imagerie numérique et médias interactifs (CIMMI) s’est ensuite occupé de l’intégration technologique et du développement de l’application, disponible sur casque Oculus Quest.

À leur arrivée dans l’univers virtuel de PopUp Limoilou, les visiteurs se retrouveront devant l’église Saint-Charles de Limoilou, autour de laquelle sont placés huit portails, menant chacun à un moment – ou une période – marquant de l’histoire du secteur : de l’hiver de Jacques Cartier, à la seigneurie Notre-Dame-des-Anges, du grand incendie d’Hedleyville à la mise en vente des terrains de la Québec Land Company, en passant évolution de la rivière Saint-Charles et plus encore!

« L’usage des technologies possède un fort potentiel pour la diffusion et la promotion de l’histoire. C’est pourquoi il nous fait plaisir d’ajouter cette application novatrice à notre catalogue, et d’avoir soutenu activement son développement. PopUp Limoilou est une belle vitrine pour l’histoire de Limoilou autant que pour l’usage du numérique dans la valorisation de la littérature historique », indique Gilles Herman, éditeur et directeur général des Éditions du Septentrion.

Accessible gratuitement au public, la réalisation de PopUp Limoilou a été rendue possible grâce au soutien financier de l’Entente de développement culturel MCC / Ville de Québec, ainsi qu’avec l’appui de la Caisse Desjardins de Limoilou.

« La Caisse Desjardins de Limoilou est fière d’être associée à la réalisation et la diffusion de PopUp Limoilou par le biais de son Fond d’aide au développement du milieu, et ainsi de permettre au grand public, autant qu’aux Limoulois et Limouloises, de découvrir l’histoire de notre quartier de façon originale », déclare Alain Sauvé, directeur général de la Caisse Desjardins de Limoilou.

À propos de PopUp Limoilou

L’application de réalité virtuelle PopUp Limoilou a été développé par Parenthèses 9, conjointement avec Québec BD, les Éditions du Septentrion et le Centre en imagerie numérique et médias interactifs (CIMMI), en collaboration avec la Société historique de Limoilou et avec l’appui de Monlimoilou. Le projet a bénéficié d’un appui financier de l’Entente de développement culturelle MCC / Ville de Québec, par le biais de son appel de projets numériques, ainsi que de la Caisse Desjardins de Limoilou.

Informations : monlimoilou.com/popup

Tableau «La seigneurerie Notre-Dame-des-Anges – 1626»

Les cinq titres en compétition pour le prix Comics ACBD 2021

Le comité de sélection du Prix Comics de la Critique ACBD s’est réuni pour la 3ème fois afin d’élaborer une sélection de cinq titres soumis au vote des journalistes et critiques adhérents de l’association.

Ce prix récompense un album publié entre les mois d’octobre 2020 et septembre 2021, un album initialement publié par un éditeur anglophone, pour un public anglophone et dont la traduction est assurée pour le marché français. Le prix Comics de la Critique ACBD s’inscrit dans l’exigence graphique et narrative propre aux différents prix portés par l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée.Réunis en ce mois d’août 2021, les membres du comité de sélection ont retenu les titres suivants :

  • Coda, scénarisé par Simon Spurrier, dessin et couleurs par Matias Bergara. Traduction par Philippe Touboul (Glénat)
  • Goodnight Paradise, scénarisé par Joshua Dysart, dessiné par Alberto Ponticelli, mis en couleur par Giulia Brusco. Traduction par Laurence Belingard  (Panini Comics)
  • Pulp, scénarisé par Ed Brubaker, dessiné par Sean Philips, mis en couleur par Jacob Philips. Traduction par Doug Headline (Delcourt)
  • Shanghai Red, scénarisé par Christopher Sebela, dessin et mise en couleur par Josh Hixson. Traduction Maxime Le Dain (Hi Comics)
  • Wonder Woman : Dead Earth, scénario et dessin par Daniel Warren Johnson, mise en couleur Michael Spicer. Traduction Thomas Davier (Urban Comics)

Les résultats seront communiqués le 29 Octobre prochain.

Par ailleurs, le comité de sélection souhaite attirer l’attention de chacune et chacun sur les titres suivants, dont il recommande la lecture :

  • Batman : Curse of the White Knight, de Sean Murphy (Urban Comics)
  • Black Widow : Plus de secrets, de Mark Waid et Chris Samnee (Panini Comics)
  • Criminal Hors-Série : Un été cruel, d’Ed Brubaker et Sean Philips (Delcourt)
  • La Fange, de Pat Grand (Ici même)
  • Jonna, de Chris et Laura Samnee (404 Comics)
  • Sentient, de Jeff Lemire et Gabriel Walta (Panini Comics)
  • Le Tombeau de Dracula, de Marv Wolfman et Gene Colan (Panini Comics)
  • Tout ce qui reste de nous, de Rosemary Valero-O’Connel (Dargaud)

Tomino la maudite, récipiendaire du Prix Asie ACBD 2021

L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) décerne le Prix Asie de la Critique ACBD 2020 au manga Tomino la maudite de Suehiro Maruo publié aux éditions Casterman. Ce prix distingue une bande dessinée asiatique remarquable parue en français entre juillet 2020 et juin 2021.

Les quatre autres titres en compétition pour le Prix Asie de la Critique ACBD 2020 étaient:

  • L’Attente, de Keum Suk Gendry-Kim (Futuropolis)
  • L’Enfant ébranlé, de Tang Xiao (Kana)
  • Olympia Kyklos, de Mari Yamazaki (Casterman)
  • Pour le pire, de Taro Nogizaka (Glénat)

L’ACBD tient à conseiller l’ensemble de ces cinq mangas qui témoignent de la qualité et de la diversité de la bande dessinée asiatique.