Podcast – Émission du 21 octobre 2011

Au menu cette semaine :

  • Entrevue avec Hervé Bourhis, autour de ses récentes parutions Le petit livre rock et Le petit livre Beatles chez Dupuis;
  • Entrevue avec Marie-France Tremblay, illustratrice, autour de son exposition Cascades présentée à L’Oeil de poisson;
  • La chronique de Pascale Raud : regard sur la série Black Butler de Yana Toboso, chez Dark Kana ;
  • Les critiques BD de Frédérik Houde : commentaire sur Orc Stain de James Stokoe, chez Image Comics, et SHIELD : Architects of Forever de Jonathan Hickman et Dustin Weaver, chez Marvel Comics.

Animation et recherche : Raymond Poirier

Télécharger l’émission.

Au menu de l’émission du 21 octobre 2011

Une nouvelle édition de La vie en BD est à l’horaire, ce vendredi, 17h30 à 18h30.

L’animateur Raymond Poirier recevra le bédéiste Hervé Bourhis, de passage à Québec. Également au programme, une entrevue avec l’illustratrice Marie-France Tremblay autour de Cascades, exposition présentée à L’Oeil de poisson.

De plus, Pascale Raud sera de passage pour sa chronique manga. Et Frédérik Houde viendra partager ses commentaires autour de sorties récentes.

C’est un rendez-vous, vendredi 21 octobre, au 89,1 FM, à Québec, ou sur le Web au www.ckrl.qc.ca.

L’illustratrice Marie-France Tremblay expose à L’Oeil de poisson

Convertissant l’Entrée vidéo de l’Oeil de poisson en une murale, Marie-France Tremblay nous surprend par une toute autre manière d’user de la répétition d’images, associée à l’animation ou à la vidéo. Elle propose une mise en espace de sa série d’illustration Les pyjamas, amorcée sur le site marie-dessine. Dans cette série, elle se réfère aux impressions caractéristiques à l’ornementation du pyjama en construisant des motifs relevant d’une tout autre iconographie.

Cascades prend la forme d’une grande image, à mi-chemin entre le papier peint et le collage, issue d’impressions artisanales réunies au mur. Dans une scène improbable qui rappelle une vaste piscine, un réseau d’aqueduc ou même une sorte d’égoût, des centaines de baigneurs s’évertuent à effectuer différents sauts et acrobaties dans une eau encombrée de plongeurs et d’obstacles.

Marie-France Tremblay a vu le jour dans un petit village de l’Abitibi-Témiscamingue avant de venir s’établir à Québec. Elle est détentrice d’un baccalauréat en enseignement des arts plastiques. Parallèlement à sa carrière d’enseignante, elle soutient, depuis janvier 2007, le projet de créer et publier une image par jour (ou presque) sur son site marie-dessine, et plus récemment par le biais de son profil Facebook. Son activité créative prend des formes très variées. Elle puise aux techniques de l’estampe, du tricot, de l’impression textile et de la micro-édition pour créer des séries d’images ou d’objets.

Du 14 octobre au 13 novembre 2011. Vernissage le vendredi 14 octobre à 20h, rencontre avec l’artiste à 19h30.