Balado | Émission du 18 décembre 2020 – Club de lecture: regards masculins sur la sexualité

Une fois par mois, La vie en BD vous propose son Club de lecture.

Le concept? Quatre lecteurs passionnés – Marco Duchesne, Raymond Poirier, Édouard Tremblay et Jérôme Vermette – se rencontrent autour de quatre titres, sélectionnés par l’un d’entre eux, pour échanger et discuter. Une opportunité de comparer différentes perspectives autour d’un même albums, autant que de tisser des liens entre les ouvrages «à l’étude».

Au menu du club de lecture du 18 décembre 2020 : Regards masculins sur la sexualité.

À l’invitation de Raymond, le Club de lecture échangera autour de quatre ouvrages qui, chacun à leur façon, offre un regard sur la sexualité, des tabous aux fantasmes, du sentiment amoureux à l’exploration sexuelle : Pénis de table, de Cookie Kalkair (Mécanique générale), 23 prostitués, de Chester Brown (Cornélius), Extases T1, de Jean-Louis Tripp (Casterman) et Comédie sentimentale pornographique, de Jimmy Beaulieu (Delcourt).

Écouter en ligne >

Une bande dessinée de Francis Desharnais et Annie Carbo dans les vitrines de la 3e Avenue, à Limoilou

À l’initiative du conseil de quartier du Vieux-Limoilou douze vitrines de la 3e Avenue, dans le Vieux-Limoilou, hébergeront dès le 10 décembre les cases de la bande dessinée À la recherche de Hedley. Les passants pourront découvrir cette création de Francis Desharnais et Annie Carbo au fil d’une promenade dans le quartier.

À la recherche de Hedley, c’est l’histoire de deux enfants, un frère et une sœur qui ont perdu leur chat alors qu’une tempête de neige se lève. Mais heureusement, ils savent qu’il est assurément dans le quartier : le matou ne le quitte jamais! Les gamins commencent alors une odyssée d’un bout à l’autre du quartier, à la recherche de Hedley.

La bande dessinée a été scénarisée par Francis Desharnais (La Petite Russie) et dessinée par l’illustratrice Annie Carbo.

« Aux côtés de mises en lumières ou de chasses aux lutins, le conseil de quartier souhaitait offrir aux promeneurs quelque chose de plus pour animer leurs déambulations dans le Vieux-Limoilou. Nous avons donc fait appel à deux créateurs du coin afin d’imaginer une histoire originale et hivernal à proposer aux petits comme au grand, et leur offrir une motivation de plus à marcher et s’approprier leur quartier pendant la saison hivernale », explique le président du conseil de quartier, Raymond Poirier.

Les douze cases seront visibles dans des vitrines de la 3e Avenue, réparties entre la 4e et la 12e Rue, jusqu’à la mi-février.

Les cases seront présentées dans les vitrines des commerces suivants (en ordre narratif) :

  • CKRL 89,1 (405 3e Avenue)
  • Brûlerie Vieux-Limoilou (501 3e Avenue)
  • Chez Alfred Pellan (581 3e Avenue)
  • Librairie Morency (657 3e Avenue)
  • La Récolte (885 3e Avenue)
  • Nektar Caféologue (1001 3e Avenue)
  • Fix-ton-padget (1138 3e Avenue)
  • Valentine Limoilou (1068 3e Avenue)
  • Caisse Desjardins de Limoilou (800 3e Avenue)
  • Croc-Mignon (594 3e Avenue, du côté de la Place Limouloise)
  • Juneau (550 3e Avenue)
  • Timôme et merveilles (436 3e Avenue)

La bande dessinée déambulatoire À la recherche de Hedley est une initiative du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, réalisée grâce à l’appui de la Caisse Desjardins de Limoilou, et avec la collaboration de Monlimoilou et de la SDC Limoilou.

« La Caisse Desjardins de Limoilou fière de supporter cette initiative. Ce projet ne pourra qu’inciter les Limoulois et Limouloises à marcher leur quartier, au fil de l’hiver, autant que viendra offrir aux visiteurs une raison de plus de parcourir notre quartier et de découvrir ou redécouvrir ses commerces. Nous avons besoin d’initiatives comme celle-ci pour égayer nos rues et donner un sourir aux résidents cet hiver », ajoute Alain Sauvé, directeur général de la Caisse Desjardins de Limoilou.

Informations : www.monlimoilou.com/hedleybd

Illustration d’Annie Carbo.

Les finalistes du 6ème Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise

L’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) a le plaisir de dévoiler aujourd’hui les quatre albums finalistes pour le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2020, retardé en raison de la situation liée à la COVID-19, :

  • La Bombe de Denis Rodier, Laurent-Frédéric Bollée et Didier Alcante (Glénat)
  • C’est comme ça que je disparais » de Mirion Malle (Éditions Pow Pow / La ville brûle)
  • Paul à la maison de Michel Rabagliati (La Pastèque)
  • Le Projet Shiatsung de Brigitte Archambault (Mécanique générale)

Ces quatre titres ont été sélectionnés par les membres du comité de sélection du Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2020 parmi les nombreux ouvrages de bande dessinée réalisés par des auteurs ou autrice résidant au Québec, et publiés entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020.

Après le vote de l’ensemble des adhérents de l’association, le lauréat ou la lauréate du 6e Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise (BDQ) sera dévoilé au début du mois de janvier 2021 par communiqué de presse. En raison de la situation actuelle, le prix sera remis en main propre au récipiendaire à une date ultérieure.

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise assure une reconnaissance internationale francophone annuelle pour la BDQ. Il vise à mettre en avant la créativité, la diversité et la richesse de la BDQ au-delà des frontières du Québec.

Il a également pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de «soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie».

L’ACBD compte 96 membres actifs qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.