BALADO | Émission du 10 janvier 2023 – 2022 en 20 albums

Pour bien commencer l’année, notre animateur Raymond Poirier nous offre un tour d’horizon, en mode «coups de coeur» de son année BD 2022.

Les titres discutés :

  • Le Petit frère, de Jean-Louis Tripp (Casterman)
  • La Cité oblique, de Christian Quesnel et Ariane Gélinas (Alto)
  • Parfois les lacs brûlent, de Geneviève Bigué (Front froid)
  • La Méduse, de Boum (Pow Pow)
  • Utown, de Cab (Front froid)
  • Adieu triste amour, de Mirion Malle (Pow Pow)
  • Chanson noire, de Jeik Dion (Glénat Québec)
  • Félixe et la maison qui marchait la nuit, de Sophie Bédard (La Ville brûle)
  • Harlem T1, de Mikaël (Dargaud)
  • Le Storyboard de Wim Wenders, de Stéphane Lemardelé (La Boîte à bulles)
  • Paul, entretiens et commentaires, de Michel Giguère et Michel Rabagliati (La Pastèque)
  • BDQ, l’histoire de la BD au Québec T2, de Michel Viau (Station T)
  • Les Étoiles s’éteignent à l’aube, de Vincent Turhan, d’après Richard Wagamese (Le Lombard)
  • Le Serpent et le coyote, de Xavier Matz (Le Lombard)
  • La Couleur des choses, de Martin Panchaud (Ça et là)
  • Le Monde sans fin, de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici (Dargaud)
  • Peau, de Sabien Clément et Mieke Versyp (Ça et là)
  • T’zée, une tragédie africaine, d’Appollo et Brüno (Dargaud)
  • Ténébreuse T2, d’Hubert et Vincent Mallié (Dupuis)
  • Les Coeurs de ferraille T1 : Debry, Cyrano et moi, de Jose-Luis Munuera et BeKa (Dupuis)

Écouter en ligne >

BALADO | Émission du 6 décembre 2022 – La planche dans tous ses états

Cette semaine à La vie en BD, Michel Giguère était de passage, en amont d’une prochaine rencontre des Rendez-vous de la BD, pour parler de la planche en bande dessinée, de sa mise en scène et des façons de l’éclater. La conférence sur le sujet sera, elle, présentée le 14 décembre 19h à la Maison de la littérature, ainsi qu’en direct sur Facebook.

Pour son «Mois en BD», Stéphan Gravel s’est intéressé à quelques titres mis en nomination dans les prix de l’ACBD ou la sélection officielle du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême : Nettoyage à sec, de Joris Mertens (Rue de Sèvres), La Dernière reine, de Jean-Marc Rochette (Casterman), Merel, de Clara Lodewick (Les Ondes Marcinelle), et Le Poids des héros, de David Sala (Casterman).

Aussi, en commentaires BD : Adieu triste amour, de Mirion Malle (Éditions Pow Pow) et Géants aux pieds d’argile, de Mark McGuire et Alain Chevrier (Moelle graphik).

Écouter en ligne >