Le roi des oiseaux, Prix Jeunesse ACBD 2020

L’ACBD, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, a l’honneur de décerner son Prix Jeunesse ACBD 2020 au Roi des oiseaux par Alexandre Utkin (éd. Gallimard BD).

Il succède au Fils de l’Ursari de Cyrille Pomès et Xavier-Laurent Petit, lauréat 2019.

Le Roi des Oiseaux est une fable animalière trépidante, menée pied au plancher, qui mêle éléments du folklore russe et scènes d’action magnifiques. Un récit construit à la manière des poupées gigognes (matriochkas), et superbement dessiné avec un trait rappelant le pastel. Son point de départ, une pomme d’or (et de discorde), génère une guerre animalière. On embarque ensuite, avec un marchand russe, pour un périple vertigineux. Un album (très) recommandable aux lecteurs jeunes et moins jeunes.

Les autres titres sélectionnés étaient :

  • Sous les arbres, tome 2, Le Frisson de l’hiver par Dav (éd. de la Gouttière)
  • Superman écrase le Klan par Yang Gene Luen Yang et Gurihiru (éd. Urban Kids)
  • Les Vacances de Nor par Maria Surducan et Ileana Surducan (éd. Les Aventuriers de l’Etrange)
  • Wooly, la guerre des voisins par Benjamin Gérard et Olivier Tichit (éd. Clair de lune)

L’ensemble des adhérents de l’ACBD ont élu le lauréat parmi ces cinq titres jeunesse afin de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur ou l’autrice y déploie ».

Balado | Émission du 25 septembre 2020 – «La route des Grandes Alpes»

Pour l’édition du 25 septembre 2020 (saison 10 / épisode 03) de La vie en BD, notre animateur Raymond Poirier recevait Jean-Philippe Lebeau afin d’échanger sa bande dessinée La route des Grandes Alpes – récit de voyage (Éditions Alaska) et ainsi jaser de BD et de cyclisme.

Également de passage : Stéphan Gravel, qui nous présentait ses lectures du mois – Harleen!, de Stjepan Sejic (Urban Comics), Aama, de Frederik Peeters (Gallimard), Quatorze juillet, de Bastien Vivès et Martin Quenehen (Casterman) et 120, rue de la Gare, de Jacques Tardi et Léo Malet (Casterman).

En commentaire BD : un regard sur C’est comme ça que je disparait, de Mirion Malle (Éditions Pow Pow) et Les soeurs Grémillets T1 : Le rêve de Sarah, de Barbucci et Di Gregorio (Dupuis).

Écouter en ligne >

Baladodiffusion – Émission du 29 novembre 2019

Baladiffusion | Émission du 29 novembre 2019

Le 29 novembre 2019, La vie en BD s’est mise en mode « Club de lecture » avec au micro Marco Duchesne, Raymond Poirier, Édouard Tremblay et Jérôme Vermette.

Les quatre titres de cette rencontre ont été sélectionnés par Édouard Tremblay, autour de la thématique « Le zoomorphisme en BD », question d’explorer quatre ouvrages qui ont, chacun, intègre un ou un ensemble de personnages zoomorphiques.

Au menu?

  • Blacksad T1 : Quelque part entre les ombres, de Juanjo Guarnido et Juan Diaz Canales (Dupuis)
  • La Bête est morte! La Guerre Mondiale chez les animaux, de Jacques Zimmermann, Victor Dancette et Edmond-François Calvo (Gallimard)
  • La Fin du monde en trinquant, de Jean-Paul Krassinsky (Casterman)
  • De cape et de crocs T1 : Le Secret du janissaire, d’Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou (Delcourt)

Télécharger l’émission.