Balado | Émission du 8 janvier 2021 – 2020 en 20 albums

Pour la première édition 2021 de La vie en BD, notre animateur Raymond Poirier propose un survol de l’année BD 2020 en 20 albums coups de coeur, tirés des publications québécoises et internationales.

Sont mentionnées dans cet épisode (en ordre alphabétique) :

  • Aliss, de Patrick Sénécal et Jeik Dion (Alire / Front Froid)
  • Anaïs Nin, sur la mer des mensonges, de Léonie Bischoff (Casterman)
  • Bix, de Scott Chantler (La Pastèque)
  • Blass, le chat sur un toit brûlant, de Michel Viau et Jocelyn Bonnier (Glénat)
  • La Bombe, de Denis Rodier, Didier Alcante et Laurent-Frédéric Bollé (Glénat)
  • La Brume, de Mirelle St-Pierre (Nouvelle adresse)
  • Carbone et silicium, de Mathieu Bablet (Ankama)
  • Casa rodéo, de Thom (Éditions Pow Pow)
  • C’est comme ça que je disparais, de Mirion Malle (Éditions Pow Pow)
  • Le Convoyeur T1 : Nymphe, de Tristan Roulot et Dimitri Armand (Le Lombard)
  • Kent State, quatre morts dans l’Ohio, de Derf Backderf (Ça et là)
  • Khîem, terres maternelles, de Yasmine et Djibril Phan-Morissette (Glénat)
  • L’Homme qui tua Chris Kyle, de Fabien Nury et Brüno (Dargaud)
  • Les Mystères de Hobtown T1 : L’affaire des hommes disparus, de Kris Bertin et Alexander Forbes (Éditions Pow Pow)
  • Les Mystères de Hobtown T2 : L’ermite maudit, de Kris Bertin et Alexander Forbes (Éditions Pow Pow)
  • Peau d’homme, de Hubert et Zanzim (Glénat)
  • Soon, de Thomas Cadène et Benjamin Adam (Dargaud)
  • Traces de mocassins, de Louis Rémillard (Moelle graphik)
  • Traverser l’autoroute, de Julie Rocheleau et Sophie Bienvenue (La Pastèque)
  • Vous avez détruit la beauté du monde, de Christian Quesnel, Isabelle Perreault, André Célard et Patrice Corriveau (Moelle graphik)

Écouter en ligne >

Balado | Émission du 4 décembre 2020 – Les 5 plus grands mystères extraterrestres au Québec

Pour l’édition du 4 décembre 2020 de La vie en BD, Raymond Poirier recevait Nick Micho, Julien Dallaire-Charest et Guillaume Demers pour échanger autour de l’album collectif Les 5 plus grands mystères extraterrestres au Québec, offert aux Éditions Sawin. Également de passage: Michel Giguère, pour mettre la table en vue de la prochaine rencontre des Rendez-vous de la BD, consacrée aux héros et séries réinventées sous de nouveaux auteurs.

En commentaire BD: des regards sur Kent State : quatre morts dans l’Ohio, de Derf Backderf (Ça et là), Peau d’homme, de Hubert et Zanzim (Glénat) et Poochytown, de Jim Woodring (L’Association).

Écouter en ligne >

Peau d’homme, Grand Prix de la critique ACBD 2021

Au terme d’un troisième tour de vote, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) couronne Peau d’homme de Zanzim et Hubert, publié aux éditions Glénat, de son Grand Prix 2021.

Et si, à l’époque de la Renaissance, une femme pouvait littéralement se glisser dans une peau d’homme, pour expérimenter pleinement la vie au masculin ? Et mieux connaître, au passage, l’homme qu’elle doit épouser… Avec Peau d’homme, le scénariste Hubert (récemment décédé) et le dessinateur Zanzim échafaudent un conte malin et moderne, qui se joue des clichés et résonne habilement avec notre siècle. Très fluide, l’aventure se fait tantôt légère, tantôt profonde, et bénéficie d’un trait souple et élégant, à la grande lisibilité. Ensemble, les auteurs ont déjà signé Les Yeux verts (éd. Carabas), La Sirène des pompiers (éd. Dargaud), et Ma vie posthume (éd. Glénat).

Le prix sera remis en visio à la fin du mois de janvier, pendant la première partie du Festival d’Angoulême.

Peau d’homme succède à Préférence Système d’Ugo Bienvenu, Grand Prix 2020.

L’album a été sélectionné parmi cinq titres issus d’un premier choix des membres de l’ACBD après discussion en visio en novembre.

Les quatre autres finalistes étaient :

  • Anaïs Nin : Sur la mer des mensonges, de Léonie Bischoff, éditions Casterman
  • Carbone & Silicium, de Mathieu Bablet, éditions Ankama
  • Longue vie, de Stanislas Moussé, éditions Le Tripode
  • Un travail comme un autre, d’Alex W. Inker, éditions Sarbacane

Les prix de l’ACBD ont pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, des livres de bande dessinée, publiés en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquants par leur puissance, leur originalité, la nouveauté de leur propos ou des moyens que les auteurs et autrices y déploient ».